Bien choisir ses cosmétiques avec Michaël d’Ecocentric

Après plusieurs demandes de ses clients, qui souhaitaient bénéficier de soins avec les cosmétiques bio sélectionnés par la boutique Ecocentric, Michaël s’est associé aux Curieux. En effet l’espace beauté et coiffure des Curieux est équipé d’une cabine de soins. Vous trouvez donc une carte de soins et de massages clients peuvent tester les produits en vente.

Rencontre avec Michaël, fondateur d’Ecocentric !

Pouvez-vous vous présenter et nous expliquer quel est votre métier ?

Je m’appelle Michael, et j’ai un profil un peu particulier. Je suis un homme dans un monde de femmes, ce qui change. J’ai une formation d’ingénieur,et je suis rentrée dans le monde de la cosmétique par l’envie de décrypter les étiquettes, comprendre ce qu’il y a dedans. A la base j’ai une peau un peu compliquée et une fois que j’ai voulu m’en occuper, je me suis renseigné sur ce que je mettais sur ma peau et je me suis réellement rendu compte de ce que j’appliquais et je me suis dit “c’est plus possible”. Étant plus issus du côté scientifique que du côté cosmétique j’ai dû me renseigner pour en apprendre un peu plus. Néanmoins, ma formation scientifique m’a permis de comprendre plus rapidement les compositions. En plus de tout cela, j’ai voulu des produits qui étaient sympas, agréables à utiliser, car pour bien choisir ses cosmétiques il faut aussi prendre du plaisir à les utiliser. Ce sont des produits que l’on utilise tous les jours donc il faut que cela reste un plaisir et non une contrainte. J’ai donc voulu chercher des marques qui sortaient de l’ordinaire avec ce côté ultra clean, respectueux de la peau et de la santé tout en ayant le côté bio, et des produits qui donnent envie et surtout sympas à utiliser.

 

En tant que spécialiste des cosmétiques pouvez-vous nous donner des bons conseils pour les choisir :

Il y a plusieurs choses auxquelles il faut faire attention. Tout d’abord la liste des ingrédients, même si ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver. La liste des ingrédients répond à une norme que l’on appelle la norme INCI qui donne les ingrédients dans un ordre décroissant. En premier on va trouver l’ingrédient qui est présent en plus grande quantité dans le produit, toujours avec sa nomenclature latine (c’est-à-dire que le nom de la plante ou de la molécule est toujours indiqué en Latin). L’avantage, c’est qu’une même molécule va toujours avoir le même nom dans tous les produits, ce qui est plutôt pratique pour s’y retrouver. La première chose à faire et la plus simple c’est de se fier aux labels, attention seulement aux labels officiels car, il y a des marques qui peuvent avoir développé leurs propres labels. En cosmétique naturelle, il y a des labels “classiques” comme cosmébio, ecocert, cosmos. Il faut aussi savoir que les labels bio inclus le fait que leurs produits ne sont pas testés sur les animaux, ils sont donc cruelty free.

 

Comment lire efficacement une étiquette de produit, les ingrédients à regarder en premier :

Sur une étiquette de produit, il faut toujours s’intéresser aux premiers ingrédients de la liste, car ce sont ceux qui sont présents en plus grosse quantité. En regardant les cinq six premiers ingrédients, on peut déjà se faire une idée de la qualité du produit. Assez fréquemment on retrouvera l’eau, car c’est une des composantes principale des cosmétiques. Mais ce qui est vraiment intéressant de regarder, c’est ce qui va tout de suite venir après. Soit on va partir sur des huiles minérales qui sont des dérivées de la pétrochimie, dans ce cas, on peut être sûr que le produit ne va pas être terrible niveau composition. On peut aussi partir sur des huiles végétales. Si la marque utilise des huiles végétales pour faire son émulsion, on sera presque sûr que l’on aura que des bonnes choses dans le produit. Les huiles minérales sont facilement reconnaissables, il est écrit “paraffinum liquidum” (paraffine liquide qui est un dérivé de la pétrochimie), on a aussi “mineral oil” (qui est de l’huile minérale), et encore plus claire on aura aussi “petrolatum” qui est un dérivé du pétrole. Une autre chose que l’on peut faire aussi, c’est d’éviter tous les ingrédients écrits en majuscules ex : PPG, PEG, ADCA. Généralement toutes ces choses-là sont à éviter).

Quand la liste d’ingrédients est écrite en minuscule tout ce qui est abréviation en majuscules sont des molécules qui ne sont pas utiles et voire dangereuses.

 

Dans une démarche de consommation plus “éco-responsable” quels sont les ingrédients à bannir ou à privilégier :

Les premiers types d’ingrédients à éviter sont les silicones qui en soi sont inertes, ils ne vont pas poser de problèmes de toxicité par contre, on va avoir un côté occlusif. Cela ne sert à rien pour la peau, je pars du principe que si l’on se met quelque chose sur la peau il faut que ce soit utile. Le silicone, hormis le fait que ce soit agréable à appliquer n’a aucun réel intérêt. Si je caricature, avec le silicone on plastifie la peau ou le cheveu, donc effectivement c’est lisse, doux et brillant, néanmoins la peau ou le cheveu est juste plastifié, merci les silicones. Le silicone le plus fréquent, et le plus souvent utilisé s’appelle Diméthicone. D’une manière générale dans les silicones tout se finit par ONE ou ANE.

Les autres ingrédients à bannir sont les conservateurs synthétiques de type paraben, ou méthylisothiazolinone (MIT) qui est un substitut du paraben mais qui est encore plus agressive. Beaucoup de marques ont voulu afficher le “sans parabène”, mais elles oublient de dire que c’est fait avec des MIT.

Les autres choses à éviter, c’est le parfum synthétique parce que cela vas contenir des perturbateurs endocriniens qu’on appelle les phtalates. Tout ce qui est parfum et colorant synthétique généralement il faut éviter. Déjà si l’on se passe de tout cela on a déjà fait un bon tri.

 

Du coup, quels seraient les ingrédients à privilégier? 

Il faut mieux privilégier tout ce qui est naturel. On va retrouver nos huiles végétales qui servent à faire l’émulsion avec l’eau et ensuite on aura des actifs végétaux qui vont prendre différentes formes. On a par exemple des huiles essentielles qui ont aussi l’avantage de conserver le produit naturellement. Il y a aussi des extraits de plantes mais aussi des actifs issus de la chimie verte. Avec la chimie verte, on va aller découper, récupérer une molécule de la plante de façon plus précise. Cette chimie n’utilise que des procédés qui sont labellisés et qui n’impliquent pas l’utilisation de produits chimiques  et de pollution, c’est donc de là qu’elle tient son nom. C’est une origine naturelle et un procédé qui va respecter les ingrédients, car l’objectif final est que l’ingrédient reste actif. Les huiles végétales, les huiles essentielles, les extraits de plantes sont des ingrédients issus de la chimie verte qui vont permettre aux cosmétiques bios et naturels d’être aujourd’hui tout aussi efficace voire plus efficace que la cosmétique conventionnelle, car on a des actifs qui sont tout aussi pointus. On parle souvent de la biocompatibilité, c’est-à-dire qu’entre un acide hyaluronique synthétique et un acide hyaluronique végétal (le plus souvent dérivé du blé) on a une biocompatibilité beaucoup plus proche. La molécule en elle-même est beaucoup plus proche de l’acide hyaluronique généré par la peau, car elle est généré par un autre être vivant.  Par conséquent, il va être beaucoup mieux assimilé par la peau et aussi être plus efficace. Un produit  qui est une copie synthétique, mais qui n’est pas lue et compris par la peau aura beau se mettre sur la peau, il n’aura aucune efficacité.

C’est pour cette raison que les produits bios, naturels seront plus efficaces, car le produit sera plus concentré. Tous les ingrédients naturels vont contribuer à l’action du soin, on aura plus d’actifs qui seront plus efficaces, car ils seront biocompatibles.

 

Pouvez-vous nous nous donner vos coups de cœur marques :

Concernant les marques, je trouve ça bien de parler de marques françaises. On a la marque Patyka qui est vraiment une super marque, avec une gamme de soins assez complète avec tous ses produits fabriqués en France, labellisés bio et on est sur la pointe de la technologie en matière de cosmétique naturelle avec des actifs ultra efficaces. Les textures sont super sympas, les parfums géniaux, très agréables à utiliser, labellisée bio, elle coche toutes les cases de la marque parfaite.

Dans la même lignée des marques françaises, on a aussi Absolution avec des produits et un packaging plus travaillés en matière de design. Dans les marques labellisées bio, il ne faut pas oublier que les emballages aussi sont vérifiés. De ce fait, ils ne sont pas polluants. Pour la marque Absolution, on a du papier recyclé, des encres végétales et aucun point de colle, les packagings sont faits en origami.

Pour les soins capillaires, on a une marque qui est top, c’est la marque 2MOSS. C’est une marque Bio et végane, ils ont une boutique place de l’opéra dans le IXe arrondissement à Paris, et une fois de plus la compo est super clean, efficace, de très bon parfum. Toutes ces marques sont vraiment mes coups de cœurs, en tout cas pour les marques françaises car il y en a beaucoup d’autres.

 

Et pour trouver ces cosmétiques on va où? 

Bien sûr chez Ecocentric, dans le cloître  du Grand Hôtel Dieu : 1 Place de l’Hôpital, 69002 Lyon.

 

Vous proposez une carte de soins dans le salon de coiffure et beauté des Curieux, comment ce partenariat s’est-il développé ?

Cela c’est fait assez naturellement. Je connaissais toutes l’équipe des curieux via leurs historiques à chacun, et aussi, car dans le monde du bio, on se connaît tous un peu. Avec l’ouverture de leur espace coiffure beauté, c’était assez évident pour nous qui avons beaucoup de demandes de clients qui souhaitent découvrir et utiliser ces produits dans un contexte professionnel donc coiffure ou soins l’association Les Curieux X Ecocentric est devenue de plus en plus évidente.

 

Retrouvez le salon de beauté et coiffeur qui utilise des produits éco-responsables chez Les Curieux, 18 rue Palais Grillet, 69002

Pour découvrir une des marques coup de cœur des Curieux c’est ici.