Osons le No-Poo avec Mathilde

Le No-Poo ou Sans-Shampoing, est un mouvement qui consiste à ne plus utiliser de shampoing pour se laver les cheveux. Mais comment s’y mettre?  Mathilde revient sur son expérience du No-Poo et nous donne de précieux conseils pour sauter le pas. 

Présentez-vous en quelques mots :

Je suis Mathilde j’ai 27 ans. Actuellement, je suis sans emploi, mais j’ai travaillé quatre ans dans la mode pour la fast fashion. En ce moment je crée une activité de conseil en mode éthique pour les particuliers et les groupes.

On se pose beaucoup de questions autour de la pratique du “no poo”, pouvez-nous en dire un peu plus ? 

On peut confondre le No-Poo et le Lo-Poo qui lui est fait avec des produits transformés par l’homme comme des pains de shampoing. Il y aussi des marques qui proposent des shampoings plus Lo-Poo des produits moins agressifs pour les cheveux ce qui déjà une première étape, mais il y aussi le water only. C’est tout un processus avec de l’eau chaude pour répartir le sébum sur tous les cheveux pour qui les protège et les hydrate ce n’est pas facile à prendre en main.

Est-ce qu’on voit le résultat tout de suite :

Avec les poudres qui me servent de shampoing sec, on voit les résultats directement, car on a les cheveux beaucoup plus volumineux. Dans un deuxième temps je suis passé au bicarbonate de soude que j’utilisais une fois par semaine. Mes cheveux tenaient et restaient propres vraiment toute la semaine et le volume est apparu. Le changement je l’ai vu presque dès le premier lavage. En général, il faut attendre plusieurs lavages, le temps que les produits des anciens lavages partent des cheveux. Mais tout cela dépend aussi du type de cheveux et des produits que l’on utilisait avant.

Comment vous-l’avez découvert, depuis quand le pratiquez-vous ?

J’ai commencé le No-Poo, il y a trois ans. J’avais un gros problème avec mes cheveux qui devenaient gras vraiment très très vite. Quand je pouvais me les laver que sur deux jours j’étais vraiment très contente mais quelquefois la journée passait et le soir, ils étaient déjà tout gras, sans volume ni rien et j’en avais un petit peu marre. La première étape, ce fut mon passage au shampoing sec. Je suis donc aller chercher une bombe à vaporiser sur les cheveux, et comme j’intéresse assez à l’écologie, je me suis dit que les bombes en aérosol n’étaient pas super. Je me suis dis “c’est bizarre” on me parlait de shampoing sec, mais cela n’avait pas l’air très sec non plus je comprends pas trop le principe. Du coup, je me suis mise à chercher un vrai shampoing sec, ce que ça veut vraiment dire à l’origine et c’est comme cela que je suis tombée sur les poudres ayurvédiques. J’ai tout d’abord cherché sur internet des shampoings à faire soi-même. 

Est-ce que vous pouvez nous conseiller des produits alternatifs au shampoing ?

Tout dépend de son type de cheveux. J’alterne avec plusieurs types de choses. J’ai un Lo-Poo chez moi que j’achète en pain de savon. Pour choisir son No-Poo, il y un super site qui existe que j’ai découvert grâce à des groupes privés sur facebook. Dont un qui exclusivement créé pour contrôler la composition des shampoings “ZENISCOPE.net” on a juste à entrer la composition des shampoings et il t’informe sur tout ce qui peut être allergène, sur ce qui peut être d’origine chimique ou animale, tout un panel de chose qu’il check. Par conséquent, il te dit si oui, ou non ton shampoing est correct niveau composition. Sur Facebook il y a aussi une communauté No-Poo ou il y a des super fichiers d’entraide ou les gens conseillent des bonnes recettes concernant les différents types de cheveux.

Et quand vous allez chez le coiffeur, comment-faites-vous ? 

Moi je cherchais un coiffeur qui acceptait les No-Poo je suis donc venu ici chez Les Curieux, car j’ai vu qu’ils étaient dans une démarche bio et écoresponsable. 

Les Curieux ont accepté volontiers de faire la coupe sur cheveux sec (sans shampoing), on m’a aussi  expliqué qu’on pouvait utiliser un type de shampoing sans paraben, 100% naturel et vegan, de la marque “Less is more”.

Cependant ailleurs j’ai aussi rencontré des coiffeurs qui n’étaient pas du tout ouverts à la discussion concernant la pratique du No-Poo, qui me prônaient les bienfaits de leurs shampoings l’Oréal. Par la suite, j’ai cherché sur la page Facebook “Communauté No-Poo” un fichier répertoriant tous les coiffeurs qui sont Lo-Poo friendly et je n’ai rien trouvé. J’ai donc voulu faire ma recherche toute seule et comme je savais que Les Curieux étaient dans cette optique de consommation plus éco-responsable j’ai préféré aller là-bas. 

Pouvez-vous me donner quelques bonnes adresses ? 

Pour acheter des produits, moi je vais le plus souvent dans des épiceries vracs comme je pratique le zéro déchet au quotidien. Pour la farine de pois chiche ou pour les poudres ayurvédiques ou d’autres produits, j’aime bien aller sur abracadavrac.com qui est un localisateur de vrac. Par exemple si tu as besoin de farine de pois chiche, tu as juste à taper “farine de pois chiche” et on te propose les magasins dans lesquels la farine de pois chiche est vendue et c’est très pratique, car tu peux aller au plus près de chez toi. Il y a aussi l’aromathèque qui vend des produits plutôt vrac. Avant j’allais dans la boutique Aromazone et depuis que je n’habite plus à Paris, je n’achète plus là-bas. J’ai arrêté d’acheter des produits venant de très loin car ça ne collait plus avec mon type de consommation, car la livraison est faite avec des tonnes de sachets plastique. Cependant si on habite dans la campagne, un peu excentré du centre-ville, ça peut être un bon compromis, mais comme j’arrive à faire autrement j’en profite. 

—–

Prenez rdv pour une coupe no-poo chez Les Curieux en nous appelant au 0954692410 ou en ligne.

Retrouvez un autre article sur la beauté green ici.