Vêtements fabriqués à partir des plastiques repêchés en mer

« L’océan : vie et moyen de subsistance » est le thème de la Journée mondiale  des océans cette année. Nous célébrons cet événement en mettant en avant des marques engagées comme Ecoalf qui proposent des innovations environnementales dans la filière des textiles. Exemple avec des vêtements fabriqués à partir des plastiques repêchés en mer.

L’océan en quelques chiffres

L’océan couvre plus de 71 % de la planète. C’est notre source de vie, soutenant la subsistance de l’humanité entière et celle de tous les autres organismes sur terre.

L’océan produit au moins 50 % de l’oxygène de la planète et abrite la majeure partie de la biodiversité terrestre. Enfin, l’océan absorbe en moyenne 30 % du dioxyde de carbone (CO2) produit par les humains, réduisant ainsi fortement l’impact de ce gaz à effet de serre et donc le réchauffement planétaire. Il est notamment la principale source de protéines pour plus d’un milliard de personnes dans le monde. L’océan est aussi la clé de notre économie, avec environ 40 millions de personnes employées par les industries océaniques d’ici à 2030.

En 2010, entre 5 et 13 millions de tonnes de déchets en plastique ont été déversés dans les océans. Pour 2015, c’était l’équivalent de plus de 9 millions de tonnes.

Le 8 juin 2021, la journée mondiale de l’océan évoquait le thème de « l’Océan : vie et moyen de subsistance ». Ce thème est particulièrement pertinent à nos yeux, car il met en avant la perspective de développer des technologies innovantes pouvant relier le développement durable aux besoins de la société. 

C’est ce que fait la marque Ecoalf, qui a mis au point une technologie textile innovante : proposer un vestiaire pour femme et homme, conçu à partir de déchets récupérés dans les mers et océans. Il s’agit pour la marque de produire des produits sans utiliser les ressources naturelles de manière irresponsable.

ECOALF prône la protection marine

ECOALF est une marque espagnole créée en 2009 par Javier Goyeneche. Depuis 2015, cette dernière propose des vêtements, chaussures et accessoires Vêtements fabriqués à partir de plastiques repêchés en mer, au fond de la Méditerranée et en Thaïlande (bouteilles en plastique, vieux filets de pêche, pneus usagés…). 

Ainsi, il s’agit d’une marque pionnière dans le recyclage des plastiques venus de la mer. En effet, Ecoalf a fait appel à des pêcheurs pour collecter les déchets en polyester saturé (PET) qui servent de matière première à ses créations.

Pour ce qui est de la fabrication. Tout commence par la récolte de plusieurs tonnes de déchets attrapés par des centaines de bateaux de pêche de la Communauté de Valence (Espagne) jouant les éboueurs de la mer. À savoir que ce sont plus de 3 000 pêcheurs dans 60 ports espagnols (Méditerranée et Atlantique) qui extraient 400 tonnes de déchets par an du fond de l’océan. Et dans ces tonnes de déchets récoltés, plusieurs sont du plastique pouvant être “upcyclées” en une collection de mode… Ainsi, les déchets plastiques sont ensuite confiés à la PET compania qui les transforme en paillettes dans son usine de Chiva, près de Valence. Effectivement, Pet compania est une entreprise espagnole s’occupant du traitement des déchets et emballages en plastique. Ces paillettes sont à leur tour transformées en fil par la société espagnole Antex, à Girona (Catalogne, Espagne) pour que Ecoalf puisse fabriquer vêtements, chaussures et accessoires. 

Ainsi, depuis 2016, l’entreprise utilise 35 % de déchets plastiques d’origine marine et 65 % d’origine terrestre. Mais, à terme, son objectif est d’employer un fil recyclé à 100 % à partir de détritus collectés en mer… Afin de “faire prendre conscience aux gens de ce qui se passe au fond de la Méditerranée”.

ECOALF certifié B Corp

Grâce à son initiative Ecoalf est la première marque de mode en Espagne à obtenir la certification B Corp. La certification dite « B Corp » est une certification octroyée aux sociétés commerciales. Elle répond à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public.  En effet, depuis 2006 B Corps porte à travers le monde des valeurs fortes de changement s’articulant autour de 5 domaines d’impact :

  • Gouvernance
  • Collaborateurs
  • Collectivité
  • Environnement
  • Clients

L’objectif est de certifier les entreprises qui intègrent dans leur modèle économique des objectifs sociaux, sociétaux et environnementaux.  En outre, la marque Ecoalf est reconnue pour son engagement envers les hommes et la planète. 

Enfin, pour en savoir plus sur les labels et certifications existantes, découvrez ou redécouvrez notre article dédié.

Vous pouvez retrouver nos sélections de vêtements et accessoires Ecoalf disponibles en boutique et sur le e-shop.


Pour finir l’article sur une note positive. C’est grâce à ces initiations en faveur de la biodiversité marine que nous pouvons protéger nos océans. C’est-à-dire « conserver et utiliser de manière durable les océans, les mers et les ressources marines », d’ici à 2030.

Sources :

INICIO | PET COMPAÑÍA PARA SU RECICLADO (petcia.es)

Welcome to Antex – Antex

Journée mondiale de l’océan | Nations Unies